Paroisse de la Bonne Nouvelle

Rechercher

Soirée « bol de riz » à la maison – veillée de Taizé

Lors de la dernière lettre infos du 21 mars 2021, vous étiez invités à vous connecter le 26 mars à 19h sur notre site pour vivre une veillée de prière avec les chants de Taizé (Voir Vidéo à la Une). Cette veillée de prière pourra se prolonger par une démarche de jeune et une offrande au profit de l’association « Relais des Fraternités ». Vous pourrez déposer cette offrande sous enveloppe avec la mention « Offrande Relais des Fraternités » dans les quêtes lors des messes du dimanche ou bien à l’accueil paroissial. Pour accompagner votre méditation nous vous proposons le déroulement de cette veillée.

Veillée de prière à la manière de Taizé

Vendredi 26 mars

Jésus le Christ

Jésus le Christ, lumière intérieure,
Ne laisse pas mes ténèbres me parler.
Jésus le Christ, lumière intérieure,
Donne-moi d’accueillir ton Amour.

Psaume (Ps 86)

Tends l’oreille, Seigneur, réponds-moi,
pauvre et malheureux que je suis ;
garde mon âme : je suis ton ami,
sauve ton serviteur qui se fie en toi.
 
Tu es mon Dieu, Seigneur, fais-moi grâce,
c’est toi que j’appelle tout le jour ;
réjouis, Seigneur, ton serviteur,
car j’élève mon âme vers toi.
 
O Dieu, tu es pardon et bonté,
plein d’amour pour tous ceux qui t’appellent ;
Seigneur, entends ma prière,
attentif à la voix de ma plainte.
 
Au jour de l’angoisse, je t’appelle,
car tu me réponds, ô mon Dieu ;
ô Dieu qui est comme toi,
rien qui ressemble à tes œuvres.
 
Tous les peuples viendront t’adorer,
Seigneur, et rendre gloire à ton nom ;
car tu es grand et tu fais des merveilles,
toi, Dieu, et toi seul.

Nada te turbe

Nada te turbe, nada te espante ; quien a Dios tiene nada le falta.
Nada te turbe, nada te espante : solo Dios basta.
Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie ; qui a Dieu ne manque de rien.
Que rien ne te trouble, que rien ne t’effraie ; seul Dieu suffit

Lettre de Paul aux Romains (10, 8-13)

Paul écrit : La parole est tout près de toi, sur tes lèvres et dans ton cœur, entends : la parole de la foi que nous prêchons. En effet, si tes lèvres confessent que Jésus est Seigneur et si ton cœur croit que Dieu l’a ressuscité des morts, tu seras sauvé. Car la foi du cœur obtient la justice, et la confession des lèvres, le salut. L’Ecriture ne dit-elle pas : Quiconque croit en lui ne sera pas confondu ? Aussi bien n’y a-t-il pas de distinction entre Juif et Grec : tous ont le même Seigneur, riche envers tous ceux qui l’invoquent. En effet, quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.

Bless the Lord

Bless the Lord, my soul, and bless God’s holy name,
Bless the Lord, my soul, who leads me into life.
Bénis le Seigneur, mon âme ; et bénis son saint nom
Bénis le Seigneur, mon âme ; il me sauve de la mort.

Temps de silence

Comment parvenir au silence intérieur ? Parfois nous nous taisons, mais, au dedans, nous discutons fort, nous confrontant avec des partenaires imaginaires ou luttant avec nous-mêmes. Tenir son âme en paix suppose une sorte de simplicité. Faire silence, c’est reconnaître que mes soucis ne peuvent pas grand-chose. Faire silence, c’est laisser à Dieu ce qui est en dehors de ma portée et de mes capacités. Un moment de silence, même très bref, est comme un repos sabbatique, un saint arrêt, une trêve du souci.

Prière de louange

Seigneur Christ, à qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle.
– Que ta parole nous éclaire.
Seigneur Christ, tu nous dis : Vous êtes le sel de la terre.
– Que ta parole nous éclaire.
Seigneur Christ, tu nous dis : Aimez vos ennemis.
– Que ta parole nous éclaire.
S eigneur Christ, tu nous dis : Faites du bien à ceux qui vous haïssent.
– Que ta parole nous éclaire.
Seigneur Christ, tu nous dis : Soyez miséricordieux.
– Que ta parole nous éclaire.
Seigneur Christ, tu nous dis : Priez, demandez, cherchez et vous trouverez.
– Que ta parole nous éclaire.
Seigneur Christ, tu nous dis : Cherchez d’abord le Royaume de Dieu.
– Que ta parole nous éclaire.

Notre Père

Prière

Jésus le Christ, quand la tentation nous suggère de t’abandonner, tu pries en nous. Et tu nous rends attentifs à ne pas demeurer dans l’obscurité, mais à vivre de ta lumière. Bénis-nous, toi Jésus le Ressuscité, toi qui nous offres cette fraîcheur d’Evangile : tout commencer dans la confiance du cœur.

Dans nos obscurités

Dans nos obscurités, allume le feu qui ne s’éteint jamais, ne s’éteint jamais.
Dans nos obscurités, allume le feu qui ne s’éteint jamais, ne s’éteint jamais

Ubi caritas

Ubi caritas et amor, ubi caritas, Deus ibi est.
Où sont charité et amour, Dieu est présent.

Télécharger le fichier

priere_taize_feuillet_assemblee