Paroisse de la Bonne Nouvelle

Pèlerinage des 50 ans de Foi et Lumière ! Du 27 au 31 octobre

Un trésor à partager

Né il y a 50 ans grâce à la persévérance de plusieurs personnes, dont la vice-présidente Marie-Hélène Mathieu (1), le premier pèlerinage dédié uniquement aux personnes porteuses de handicap mental a eu lieu à Lourdes en 1971. Ce pèlerinage a été créé dans une époque où les personnes porteuses de handicap étaient « rejetées » des pèlerinages diocésains officiels.

Ce pèlerinage qui a lieu tous les 10 ans s’est déroulé, cette année, du 27 au 31 octobre 2022. Les pèlerins sont venus de toute la France et de Belgique – 3000 personnes : accompagnants, parents ou personnes porteuses d’un handicap. Tout ce monde s’est ainsi retrouvé pour fêter le cinquantenaire du mouvement Foi et Lumière dans la cité mariale.

En 1975, Paul VI, dans un message au mouvement, rappelait : « Tu es aimé de Dieu tel que tu es ».

En 2002s des membres du mouvement reçus par Jean-Paul II ont accueilli ces paroles du Pape : « En accueillant tous ces petits, nous avons reconnu la tendresse de Dieu ».

Le thème retenu, cette année, était « Un trésor à partager » et ce trésor a été bien partagé entre tous les participants sous la protection de Bernadette et de Marie, mère de Dieu.

Du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier, nous étions 53 personnes, accompagnants, parents ou personnes porteuses d’un handicap mental, à partir ce 27 octobre au matin après avoir reçu la bénédiction de Mgr Denis MOUTEL.

Après le voyage et l’installation à l’hôtel, chaque groupe s’est retrouvé pour un moment de prière et le geste du lavement des pieds. Ce geste a une place spécifique dans la vie des Communautés Foi et Lumière : il rappelle que nous sommes invités à vivre l’acceptation de la mutuelle dépendance, que nous sommes invités à vivre la confiance et la responsabilité non comme un devoir, mais comme un don, un service. C’est une façon d’intégrer la parole de Dieu et c’est un signe d’amour qui trouve sa source en Christ.

Le vendredi matin, nous avons vécu la cérémonie d’ouverture de ce pèlerinage à l’église Sainte Bernadette. Moment de fête ponctué de chants et de mimes avec la recherche du trésor à partager … Après les interventions de Mgr Jean-Marc MICAS, évêque de Tarbes et Lourdes, de André HAURINE, aumônier de Foi et Lumière et de Marie-Hélène MATHIEU, co-fondatrice du mouvement Foi et Lumière, les festivités ont pu commencer. Pendant 3 jours, nous avons chanté, prié, nous avons fait des rencontres, participé à divers ateliers adaptés aux potentiels des personnes en situation de handicap. Dimanche, nous avons célébré la messe présidée par Mgr Jacques BENOÎT-GONNIN, évêque de Beauvais et accompagnateur de Foi et Lumière. Il était entouré de l’évêque auxiliaire de Bruxelles, de prêtres, de diacres et de servants d’autel porteur d’un handicap.

Nous avons vécu des moments intenses avec également la proposition du sacrement de Réconciliation : « Seigneur Jésus j’ai confiance en toi, je dépose à tes pieds mes peurs ».

Accompagnateur, nous avons nous-mêmes été accompagnés par les personnes porteuses de handicap. Elles nous permettent de resituer « l’essentiel » au cœur de nos relations, de resituer le Christ au cœur de nos échanges. Elles nous invitent, à leur façon, à nous désencombrer de nos certitudes, de nos peurs, de nos organisations rigides pour laisser l’espace libre à l’inattendu de la rencontre.

 

Quelques témoignages des groupes du diocèse 22, groupe du Cèdre de Saint-Brieuc, groupe de Lannion ou groupe de Dinan :

3 journées de fraternité où les petits étaient au centre et entourés, 3 journées émouvantes et « ressourçantes ».

Merci Marie pour toutes ces nouvelles rencontres bienveillantes, j’ai aimé chanter et prier avec toute la Communauté Foi et Lumière – Solenne et Joséphine.

Joie et fraternité dans les rencontres – Michelle.

Belle découverte de ces manifestations de joie et du tonus de tous les participants – Paule.

Merci Vierge Marie – Yann.

Le pélé des 50 ans : un temps très fort d’une (certaine) église des pauvres que nous croyons être vraiment le cœur de l’église.

Un autre témoignage anonyme : Merci Jésus de rappeler à notre mère l’Église combien les membres de Foi et Lumière sont importants pour l’humanité et pour l’Église.

Sans l’autre je ne suis RIEN, ensemble on avance car Dieu est avec nous – Muriel.

Grande joie de voir les trésors qui habitent chaque personne. Ces trésors peuvent changer le monde quand on les partage dans les plus petits gestes – Sabine.

Mathilde dit : Très contente du pèlerinage : les chants, les prières, les temps festifs, les ateliers … la bonne ambiance dans les groupes et je souhaite revenir à Lourdes avec Foi et Lumière.

Plusieurs témoignages rapportent la joie de vivre des personnes en situation de handicap, joie de vivre communicative. La patience, l’humilité des personnes fragiles à l’image de Dieu qui nous attend avec patience.

Benoît, Marion, Loïc, Thérèse, Aurore, Julienne, Anne, Sandrine : bon pèlerinage avec les autres, belles célébrations, beau spectacle … LA FÊTE quoi !!!

50 ans de Foi et Lumière grande, grande fête de famille où chacun est heureux de la rencontre.

Où le plus petit, le plus faible est le premier.

Où chacun vient puiser auprès de Marie, de Jésus, la joie, la force de vivre.

Patrick et Marie-Odile :

Nous avons vécu l’expérience d’une grande famille unie dans le respect de ses différences. Beaucoup de joie, des moments inoubliables ! 

Anne, qui ne connaissait pas le mouvement, dit : Je venais au pèlerinage pour accompagner, soutenir … en réalité j’ai été moi-même soutenue, accompagnée et réellement portée du matin au soir ; ces 3 jours m’ont rempli d’Amour. Mon cœur déborde de cet Amour. Je me sens plus forte et souhaite maintenir le lien avec ma 2e famille « Foi et Lumière ». Merci Seigneur de me permettre de vivre ces moments uniques, sereins et … Patatracs (2) !!!

Pèlerinage tant attendu (cause Covid en 2021) et à l’arrivée très différent de l’attente, en fait c’était i n i m a g i n a b l e ! Pèlerinage comme démarche de partage de vie avec des personnes avec une intelligence différente, ce handicap mental (souvent) vécu avec douleur, fatigue et toujours angoissant pour les parents, pour l’avenir, pour la personne handicapé. Ce pèlerinage, temps béni pour la vie de la communauté, mieux se connaître, s’apprécier, se découvrir, beaux cadeaux, nous les a montrés souvent enthousiastes et prompts à se lier, leur énergie est incroyable ; étonnement devant l’étendue du mouvement Foi et Lumière national et international et le travail des responsables pour que le mouvement continue à grandir et rejoindre de nouveaux membres.

C’est la fête autour de la planète, nous avons chanté, dansé, ri, joué au ballon et nous avons admiré les spectacles et été subjugués par l’imagination des créateurs, beauté des bateaux et de cet oiseau surprenant – il fallait y penser – Joie d’avoir partagé avec quelques membres de notre communauté en atelier à chanter et à  »gestuer » avec enthousiasme dans une salle comble !

Pour résumer ce pèlerinage, il faut citer la phrase de Mgr Jean KOCKEROLS, évêque auxiliaire de l’archidiocèse de Malines-Bruxelles en Belgique, phrase qu’il a lui-même entendue dans une communauté Foi et Lumière :

« Ici c’est le monde à l’envers qui met l’Évangile à l’endroit » 

A nous de continuer de mettre « l’Évangile à l’endroit ».

 

Stéphane Scouzic – Jean-Louis Kervizic

 

1. Le livre de M.H Mathieu « Plus jamais seuls » a paru en 11/2011 aux éditons Presses de la Renaissance)

2. Patatracs était le mot de reconnaissance pendant les festivités pour avoir un moment de silence ou d’écoute de tous. En fait l’animateur disait : « et cric » et l’assemblée répondait »et crac » … »et patatrics et ………patatracs. »

 

Le site internet national : https://www.foietlumiere.org/fr

Foi et Lumière les 50 ans : https://www.youtube.com/channel/UCSiemv0GRbhVQnskNjt5CGQ

 

 

Communauté de la Clarté

Communauté de la Clarté